ARTIFICA

Accueil > Actualités > "Poc'Air" mesure l'air

Partager

"Poc'Air" mesure l'air

Présentation du dispositif « Poc’Air », système installé sur les Baladines, destiné à mesurer la qualité de l’air. Dans une optique de prévention et de sensibilisation pour la transition écologique et les mobilités douces (transports en commun, vélos, marche à pied…), le Grand Avignon et AtmoSud (anciennement Air Paca), association officielle de mesure de qualité de l’air, lancent « Poc’Air », un démonstrateur innovant de la qualité de l’air.

Le démonstrateur « Poc’Air » est le premier de ce type en Région Sud.
Ses objectifs :
1) Renforcer le dispositif de mesure de la qualité de l’air
2) Expérimenter une nouvelle génération de capteurs mobiles
3) Mieux informer les habitants, les entreprises et les usagers
Cette expérimentation a été lancé fin juin pour se poursuivre jusqu’en fin d’année 2018.

L’information à destination des habitants sera réalisée à partir des mesures de la qualité de l’air :
- 2 Baladines équipées de micro capteurs mesurent le dioxyde d’azote (NO²) et les particules fines (PM 10 et 2,5). La qualité de l’air est affichée en temps réel, sur un écran digital situé à l’arrière du véhicule.
- L’objectif est d’améliorer l’information de la qualité de l’air, sur la base des données de ces micro capteurs.



Ce démonstrateur de mesure de qualité de l’air constitue une première brique de « ville intelligente ».

Son innovation se caractérise par :
- Son faible coût et son potentiel en terme d’extension et de diffusion sur d’autres supports d’affichage.
- Les données sont enregistrées en temps réel sur le « cloud » d’AtmoSud, afin d’être analysées ultérieurement, de comparer les résultats avec ceux des capteurs fixes déjà en service sur le territoire du Grand Avignon et de permettre de cartographier plus précisément les niveaux de pollution.
- Un écran d’affichage des mesures situé à l’arrière des Baladines permet au Grand Avignon d’informer les usagers de la qualité de l’air sur l’itinéraire parcouru : il s’agit d’une expérimentation inédite sur des véhicules mobiles.



- En terme d’usage, l’objectif d’information des usagers sur la qualité de l’air de leur environnement proche, renvoie à la notion dite de « nudge », autrement dit d’incitation à faire évoluer son comportement et celui de son entourage.
- Une application téléchargeable sur smartphone va être expérimentée afin d’adapter différents types de messages : 
- Les gestes quotidiens favorables à une bonne qualité de l’air,
- Les actions à éviter ou privilégier pour protéger sa santé,
- La conduite à tenir en cas de pollution : par exemple, un usager souffrant d’une pathologie respiratoire ou un sportif pourront s’informer d’un éventuel pic de pollution sur une zone déterminée et dans ce cas, différer leurs activités.

Cette expérimentation sera suivie d’une évaluation permettant aux élus communautaires, en cas de réussite, de décider de poursuivre cette expérience :
- A bord d’autres véhicules électriques ou hybrides  
- Sur l’avenue de l’Amandier, avant le raccordement de la LEO sur cette artère
- Pendant le festival d’Avignon, sur des véhicules Baladines.

Le montant du projet s’élevant à 29 928 € TTC, est réparti comme suit :
Grand Avignon : 13 928 € TTC
AtmoSud : 16 000 € TTC

Haut de page

Le guide du tri

Téléchargez le guide du tri
Ecoutez avec ReadSpeaker

Communauté d'Agglomération du Grand Avignon - 320, chemin des Meinajariés - AGROPARC - BP 1259 84911 - AVIGNON Cedex 9 - tél. 04 90 84 47 00 - Fax : 04 90 84 47 01