ARTIFICA

Accueil > Le Grand Avignon > Les communes > Jonquerettes

Partager

Jonquerettes



  • Population
    1 335 h
  • Superficie
    257 Ha
  • Maire
    Daniel Bellegarde

Coordonnées :
Hôtel de ville
84450 Jonquerettes
Tel. : 04 90 22 42 69
Fax : 04 90 22 19 62
Mél. : mairie@jonquerettes.fr

Au coeur de la riche plaine des Sorgues, Jonquerettes est bâtie à flanc de coteaux au milieu des vignobles, pour la plupart classés A.O.C. "Côtes du Rhône".

Rattachée au canton de l'Isle-sur-la-Sorgue et membre de la communauté d'agglomération du Grand Avignon, cette petite commune dortoir, de 250 hectares, a connu une forte progression démographique depuis les années 70. Elle compte actuellement une population de plus de 1300 habitants.

Dans le bourg, les maisons sont groupées autour du château du XIVe siècle, très remanié et de son église St André, d'origine romane, dominée par la flèche de son clocher.La plaine, occupant les deux tiers de la commune, est arrosée par un réseau de Sorgues et de canaux qui, autrefois, apportaient la force motrice à quelques usines aujourd'hui disparues.

Cependant, une micro centrale hydro-électrique réaménagée va bientôt produire une centaine de kilowattheures.
D'autre part, une zone artisanale de 12 lots va être créée à la limite de Saint-Saturnin lès Avignon.

Histoire et Patrimoine:

La plus ancienne mention de Jonquerettes apparaît sur une donation de 853 par laquelle Gosselin et sa femme remettent à l'évêque d'Avignon et son église celle de "Santae Mariae in villa de Joncariis, in Comitatu Avennico".

En 1080 Rostang, évêque d'Avignon, donne à Saint-André du Mont-Andaon (Villeneuve-lez-Avignon), l'église
Santae Mariae de Junquariis.

Au milieu du IXe siècle, il existait là un vaste domaine, ou un simple hameau non défendu, issu peut-être d'un vicus gallo-romain qui fut à l'origine de l'agglomération actuelle.

En 1162 Giraud Amic est cité comme seigneur. En 2371 Amic, de la branche de Sabran, vend à Guirand de Sabran. En 1412 Bérenger de Simiane en rend hommage.

Jonquerettes fut ensuite partagée en conseigneurie si l'on en juge par la qualification de seigneur en partie concernant Melchior de Siminae en 1506. Plus Tard, en 1655, J.B. du Roure, abbé de Saint André, vend le domaine à François d'Honoraty qui en fait hommage à la chambre apostolique dès le 12 juin. Cette famille le conserva près de quatre-vingts ans. C'est l'abbé d'Honoraty qui demanda, et obtint du vice-légat l'autorisation de vente pour la terre , fief seigneurie et juridiction de Jonquerettes et les céda en décembre 1735 à Jean-Noël Limojon de Saint-Didier qui mourut neuf ans plus tard. Sa veuve, en se remariant en 1760 avec le marquis de Savigny lui apporta la seigneurie, puis en 1789, par testament, la légua à la marquise de Varènes qui eut la chance de conserver le château même pendant la révolution.

En 1807, Augustine de Varènes, par son mariage avec le marquis de Baroncelli-Javon le lui apporta en dot. Par héritage, il parvint entre les mains des barons de Montrond auxquels il appartient encore vers 1960.

Si ce château remonte au XIVe siècle dans sa plus grande partie, certains élèments en sont plus anciennes. Il possédait de fort belles salles.

L'église paroissiale, sous le titre de Saint-André, est d'origine romane. Détruite partiellement lors des guerres de religion, elle fut relevée avec les matériaux provenant de sa ruine et l'utilisation de murs encore debout. Reprise sur un plan différent, elle a été désorientée. Les deux colonnes d'entrée, à cannelures et chapiteaux ouvragés à feuillages proviennent peut-être de l'édifice roman dont quelques vestiges sont intégrés dans l'ancien presbytère.

Haut de page

Diaporama

  • Img 0563
  • Img 0567
  • Img 0577
  • Img 0583
  • Img 0594
  • Img 0602
  • Img 0606

Communauté d'Agglomération du Grand Avignon - 320, chemin des Meinajariés - AGROPARC - BP 1259 84911 - AVIGNON Cedex 9 - tél. 04 90 84 47 00 - Fax : 04 90 84 47 01