ARTIFICA

Partager

Site Général Leclerc

Installé à partir de 1860 dans l’Hôtel des Monnaies dont la façade baroque fait face au Palais des Papes, l’absence d’archives propres ne permet pas de retracer précisément l’histoire de l’établissement, il est toutefois possible grâce à d’autres séries documentaires, d’ébaucher l’histoire du Conservatoire national de Musique Olivier Messiaen.

 Ainsi, un document datant de 1828 (cérémonie de distribution des Prix des écoles d’art) atteste de l’existence d’une école municipale de musique à Avignon dont l’enseignement ne concerne que le solfège et le chant.

En 1854, le maire de l’époque nomme deux nouveaux professeurs Eugène Bernard et Imbert aîné mais ce n’est que lors du conseil municipal du 7 avril 1856 que fut décidée la création d’une école municipale de musique instrumentale. L’établissement apparaît sous le nom de Conservatoire de musique dans l’annuaire 1858, puis en 1881 sous le nom d’Ecole communale de musique.

En 1916, il porte l’appellation d’Ecole Nationale de Musique puis il devient officiellement en 1948 succursale du Conservatoire National de Paris, fonction qu’il remplissait depuis 1887. L’établissement prendra le nom d’Olivier Messiaen en 1984 et sera baptisé par le compositeur avignonnais le 1er octobre de la même année.

L’encadrement et le personnel qui a officié au sein de l’école sont eux aussi mal connus. On peut cependant dresser une liste chronologique des différents directeurs qui ont pu être recensés.

Le premier et le plus célèbre dans l’Avignon de l’époque n’est autre que Joseph BRUN, véritable promoteur de l’enseignement musical avignonnais qui restera directeur jusqu’en 1886. Président de l’Orphéon avignonnais, société musicale locale composée de chanteurs, qui remporta les deux premiers prix au concours général des Orphéons à Paris en 1861, il avait connu un certain succès lors de la visite de l’impératrice Eugénie  à Avignon en 1860; celle-ci offrira d’ailleurs en remerciement une bannière à l’Orphéon.

Lui succèderont : Constant (1887-1891),  Coiffard (1892-1905), Roche-Albert (1906),  Richaud Léon (1907-1926), Allo Charles (1929-1955), Lhery André (1955-1966), Stoupan Louis (1966-1968), Lajoinie Guy, (1968-1978), Girolami François-Robert (1978-1992), Jarmasson Jacques (1992-2001) , Guiral Pierre (2001-2008),  Galvane Michel de 2008 à 2010. Depuis la rentrée 2010-2011 Patrick Pouget assure la direction de l'établissement d'enseignement artistique.

Haut de page

Le blog du Conservatoire

Retrouvez toutes les informations sur le blog du conservatoire

www.leblogduconservatoire.com

LES GRANDES DATES

1828  premières traces de classes de musique
1916  appellation « Ecole Nationale de Musique »
1948  le Conservatoire devient succursale du Conservatoire National de Paris
1980  l’école de danse fondée en 1972 par Mme Nicole Calise-Petracchi est rattachée au conservatoire.
1984  le Conservatoire prend le nom du compositeur avignonnais Olivier Messiaen  2004  le Conservatoire passe sous la compétence de la Communauté d’agglomération du Grand Avignon
2008  le Conservatoire obtient l’agrément ministériel le classant en Conservatoire à Rayonnement Régional.

Qui était Olivier Messiaen ?

Connu internationalement pour son Quatuor pour la fin des temps et ses Offrandes oubliées, le compositeur avignonnais Olivier Messiaen fût à l’origine d’une nouvelle esthétique musicale dont les influences ont profondément marqué la musique du XXème siècle. Organiste hors pair, Messiaen s’est révélé être également un excellent pédagogue ayant formé bon nombre de compositeurs talentueux : Pierre Boulez, Maurice Le Roux, Yanis Xenakis, Karlheinz Stockhausen …
Le langage de son oeuvre, original et cohérent, est marqué par une écriture qui intègre toutes les traditions, toutes les esthétiques, des Décis-Tàlas de l’Inde Antique au chant des oiseaux.

Communauté d'Agglomération du Grand Avignon - 320, chemin des Meinajariés - AGROPARC - BP 1259 84911 - AVIGNON Cedex 9 - tél. 04 90 84 47 00 - Fax : 04 90 84 47 01