ARTIFICA

Accueil > Vivre au quotidien > Déplacements > Plan de Déplacements Urbains > Les grands thèmes de réflexion

Partager

Les grands thèmes de réflexion

L’élaboration d’un Plan de Déplacements Urbains (PDU) est une affaire complexe. Elle exige de concilier les contraintes budgétaires, techniques et juridiques, les attentes légitimes des particuliers et l‘intérêt général, la nécessité du développement et de la croissance et l’impératif de qualité de vie et de l’environnement. Chacun doit pouvoir comprendre les tenants et les aboutissants, les conséquences des décisions prises, les raisons et la motivation des choix... 

La démarche s’articule autour de grandes thématiques, afin d’élaborer un plan adapté aux problématiques spécifiques du territoire.

- Rééquilibrer la place de la voiture dans le Grand Avignon

La voiture est souvent le seul moyen aujourd’hui pour se rendre d’un lieu à l’autre de l’agglomération. Mais les temps de trajet augmentent (de plus en plus d’habitants vivent loin du coeur de l’agglomération) et les coûts des déplacements s’accroissent. Repenser la place de la voiture dans le Grand Avignon, c’est s’engager sur une
nouvelle voie en matière de développement urbain (avec un territoire plus dense et
moins étalé), c’est définir une offre de stationnement incitative (au bénéfice des résidents et des modes doux), c’est enfin contribuer à rendre notre territoire moins pollué, notre ville plus belle et plus sécurisée.


2/3 des déplacements effectués en voiture
1 déplacement sur 3 en ville fait moins d’1 km
52 % des émissions de CO2 sont le fait de l’automobile
En 2011, 45 % des accidents du département dans notre agglomération


- Développer les transports collectifs et l'intemodalité

Des transports performants, attractifs et collectifs.
En la matière, de grands projets sont sur les rails. Avec le développement de l’étoile ferroviaire, le tramway et la réorganisation complète du réseau de bus, le Grand Avignon peut se doter d’un système de transports collectifs de premier plan, moderne et attractif. L’enjeu aujourd’hui consiste à optimiser ce modèle de base avec les autres modes de transports, développer une logique intermodale vertueuse en permettant aux usagers de passer facilement d’un mode de transport à l’autre, avec des infrastructures adaptées (parkings relais), enfin valoriser l’offre globale pour accroître la fréquentation... et inciter aux changements de comportement.

60 000 déplacements/jour sur le réseau bus-tram en 2016
13,5 millions de km voiture en moins chaque année soit
5 720 tonnes de CO2 économisées

Le vélo, premier des modes doux

Le Grand Avignon dispose d’une géographie propice à la pratique du deux roues : peu de relief sur une grande partie de l’agglomération et une météo clémente. Le réseau de modes doux n’a cessé de se développer en dix ans sur le territoire de l’agglomération. L’enjeu demain est de réussir son articulation avec les transports en commun, d’assurer la continuité des aménagements existants et de développer la place du vélo dans les cœurs des villes et des villages (voies cyclables, extension du réseau vélopop).

17 stations Vélopop, système de vélos en libre accès
110 kilomètres de pistes cyclables disponibles dans l’agglomération


- Inventer de nouveaux services qui changent la vie

Les déplacements, ce n’est pas qu’une question d’infrastructures et de grands équipements. C’est aussi une question d’innovation en matière de services : état du trafic en temps réel, dispositifs d’information sur les pôles d’intermodalité, développement du co-voiturage pour des trajets réguliers, location d’un véhicule juste quand on en a besoin plutôt que de posséder un second, voire un troisième véhicule...

La nouvelle mobilité au service de notre qualité de vie.


Repenser une offre globale de déplacements et de transports à l’échelle d’une agglomération, c’est créer les conditions d’un avenir prometteur. La promesse d’un cadre de vie embelli qui attire les populations extérieures, d’un air plus pur qui préserve la santé de chacun et où la Nature et la végétation ont repris leurs droits, de villes et de villages apaisés où il fait bon vivre, d’un espace libéré de la voiture qui favorise en toute sécurité la pratique du vélo et de la marche à pied.


- Transport de marchandises, un enjeu majeur

De par sa situation géographique, le Grand Avignon est directement concerné par le transport de marchandises et le fret. C’est un axe stratégique du Plan de Déplacements Urbains car il porte une partie de l’avenir économique de notre territoire. Et nous ne manquons pas d’atouts entre nos voies routières, fluviales et ferroviaires pour développer un projet intermodal cohérent et structuré. De plus, la question dite du « dernier kilomètre » au sein du Grand Avignon est centrale. Comment mieux gérer la distribution de nos paquets et colis en cœur de ville afin de moins impacter la circulation automobile et de façon moins énergivore ?

Haut de page

Communauté d'Agglomération du Grand Avignon - 320, chemin des Meinajariés - AGROPARC - BP 1259 84911 - AVIGNON Cedex 9 - tél. 04 90 84 47 00 - Fax : 04 90 84 47 01