Plan de soutien à l'économie locale

Le 9 juin, lors de son assemblée communautaire, le Grand Avignon a voté son plan de soutien à l’économie locale. Conjuguant des mesures immédiates d’aides aux entreprises impactées par la crise et des mesures destinées à accompagner la reprise, ce plan, doté de 900 K€ vise également à impulser le développement d’une économie plus durable, plus solidaire, et plus robuste face aux crises.

Publié le

Avec un budget annuel de près de 400 M€ et des compétences dans les domaines de l’économie, de l’aménagement du territoire, du tourisme, de la culture et de l’environnement, le Grand Avignon est un acteur clef du développement local.

C’est pourquoi, dès le début de la crise, la collectivité s’est mobilisée pour être à l’écoute des difficultés des acteurs économiques et bâtir un plan de soutien adapté et efficient qui sécurise l’avenir et dynamise la reprise d’activités. Avec pour ligne de force, l’ambition d’impulser de nouvelles réponses face aux exigences économiques, sociales et environnementales que cette crise du Covid 19 a révélé.

435 K€ de contribution du Grand Avignon aux fonds régionaux pour gérer l’urgence

Dès le mois d’avril, le Grand Avignon a décidé d’abonder les fonds spéciaux créés par les régions Sud et Occitanie, afin de renforcer leur action sur le territoire de l’agglomération. Une enveloppe totale de 435 K€ a été dédiée à ce soutien qui prend la forme de prêts ou de financements d’investissement. À ce jour, 52 entreprises de l’agglomération en ont déjà bénéficié pour un montant de 346 K€ (Fonds Région Sud).

Un second fonds piloté par la Région Occitanie sera prochainement lancé et abondé par le Grand Avignon à hauteur de 127 K€. Les aides proposées seront prioritairement orientées vers des TPE, PME, associations des secteurs du tourisme social et solidaire, du commerce et de l’artisanat.

Accompagner la reprise d’activités à court et moyen terme : 3 axes clefs et 10 mesures

Le plan de soutien du Grand Avignon « Fort dans les moments forts » prévoit en complément un accompagnement qui repose sur trois principes clefs, en capacité de favoriser l’émergence d’une économie plus coopérative et plus résiliente.

Plus de services aux entreprises et de coopération, avec :

  • un programme d’accompagnement post crise avec ateliers, événements, et services proposés gratuitement et organisés au « 9 », le living lab du Grand Avignon
  • la création d’une plateforme nommée Factoriz pour renforcer les coopérations et les partages de ressources inter-entreprises
  • la création d’une bourse aux locaux, accessible sur internet, pour fluidifier l’accès des entreprises à l’offre immobilière.

Le Grand Avignon a également décidé d’exonérer les entreprises de la pépinière Créativa du paiement de leurs loyers durant
le confinement.

Priorité à l’économie de proximité et à l’emploi avec :

  • le lancement fin juin d’un appel à projets partenarial Grand Avignon-communes de près de 100 K€ baptisé « Court-circuit » et destiné à dynamiser l’économie sociale et solidaire.
  • une adhésion du Grand Avignon à la monnaie locale « la roue » et une campagne destinée à développer son usage sur le territoire.
  • l’accompagnement des producteurs alimentaires locaux, très sollicités durant le confinement, pour pérenniser la dynamique et développer de nouveaux débouchés commerciaux.

Soutenir l’attractivité de la destination Avignon avec :

  • une opération promotionnelle « les Nuits gagnantes » pour dynamiser les réservations touristiques estivales, lancée fin juin, en appui de la grande campagne de la Région Sud
  • la mise en place de nouveaux dispositifs d’accueil touristique, privilégiant la sécurité sanitaire et des pratiques en autonomie avec, par exemple, la création, en partenariat avec la French Tech, d’une application de découverte numérique du territoire
  • la préparation d’une grande campagne de promotion touristique de la destination Avignon pour la saison 2021 autour de valeurs partagées.

Ce Plan de soutien sera piloté en lien avec l’ensemble des partenaires impliqués dans le cadre d’une gouvernance commune. Il sera ré-évalué régulièrement en fonction des évolutions de l’écosystème économique local. Des adaptations, des plans d’investissements complémentaires seront définis par le prochain exécutif, installé courant juillet.

Télécharger