Politique de la ville : équité, solidarité et citoyenneté

Des axes de développement concertés, des acteurs publics engagés, des projets structurés pour un objectif unique. La politique de la ville définit un cadre global pour les actions pluridisciplinaires qui participent à l’équilibre territorial.

De la politique de la ville au contrat de ville

La politique de la ville est depuis 2014 une compétence obligatoire que le Grand Avignon assume pleinement. Il adhère aux priorités de cette importante responsabilité partagée avec l’État et met en œuvre une politique transversale efficace pour coordonner tous les dispositifs contractuels.

Insertion économique et sociale, rénovation urbaine, lutte contre les inégalités, identification de zones sensibles… Autant de priorités à partir desquelles sont définies les orientations et les programmes du contrat de ville.

Les actions engagées auprès des publics fragilisés dans les zones sensibles visent à améliorer leur environnement quotidien pour réduire les écarts entre les quartiers.

18 signataires impliqués dans le dispositif

Le contrat de ville concrétise un maillage dense de compétences, d’expertises et de champs d’intervention. Aux côtés du Grand Avignon, de l’Etat, des villes d’Avignon et du Pontet on compte de nombreux autres acteurs publics, notamment l’ANRU, Agence Nationale de la Rénovation Urbaine.

La parole est donnée aussi aux habitants qui peuvent s’exprimer au sein des Conseils Citoyens, instances libres et autonomes créées par arrêté préfectoral en 2016 et dont 5 quartiers sont déjà dotés.

Et concrètement, quels sont les impacts sur le territoire ?

Selon les critères nationaux, 5 quartiers du Grand Avignon sont éligibles au statut de « prioritaires »

Avignon :

  • Les quartiers Sud (Monclar, Champfleury, Rocade Sud, Barbière, Croix des Oiseaux)
  • Les quartiers Nord-est

  • Le quartier Saint-Chamand

Le Pontet :

  • Les quartiers Camp Rambaud – Les Mérides

  • Les quartiers Joffre et Centre-ville

D’autres quartiers bénéficieront des moyens de la politique de la ville dans une moindre mesure, via un dispositif de « veille active » mobilisant les moyens de droit commun : 

  • Les ilôts HLM de Montfavet à Avignon (les Souspirous, Sainte-Catherine, L’Espélido et les Broquetons), 
  • Les quartiers Saint-louis/le Carillon/Réalpanier au Pontet. 
  • Les extensions des quartiers prioritaires Sud et Nord-est d’Avignon. 

 

Consulter la carte des 5 quartiers éligibles au statut de "prioritaires"

Requalification des zones vulnérables, démolition, reconstruction, le Grand Avignon est porteur de grands projets d’intérêt communautaire orchestrés au sein de la commission « Politique de la ville ».

Le projet de renouvellement urbain porté par le Grand Avignon, baptisé l'Ambition Urbaine, et inscrit au Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain mis en œuvre par l'État (NPNRU), est l’axe majeur autour duquel s’articulent de nombreux programmes. Il concerne les quartiers sud, Saint-Chamand et nord-est d'Avignon.