Rob Hopkins

"La transition a changé ma vie"

Publié le

Le 22 septembre, Rob Hopkins était l’invité d’honneur du Grand Avignon, dans le cadre d’un événement organisé en partenariat avec le magazine Sans transition !

 

Initiateur du mouvement « Ville en transition », le fervent défenseur de la relocalisation était le parrain idéal pour cette journée dédiée à la transition écologique.

 

Au programme, une conférence devant un parterre de chefs d’entreprises du secteur de l’économie sociale et solidaire, des échanges avec le grand public, le soir, sur la manière dont nous pouvons engager, tous ensemble, la transition écologique sur notre territoire, avec la présentation de nombreux exemples vertueux, et le lancement de la campagne de communication en faveur de la monnaie locale, la Roue, dont Rob Hopkins est le parrain.

Le succès de cette rencontre souligne l’implication de la collectivité et l’intérêt des citoyens face aux enjeux de la transition écologique.

Âgé de 52 ans, Rob Hopkins est enseignant en permaculture et à l’origine du mouvement international des villes en transition. Ce réseau est né dans la ville de Totnes en Angleterre, où il œuvre activement depuis 2005. Rob Hopkins propose un nouveau modèle de société pour faire face à la transition écologique.

 

"J’étais hier à Vedène à côté d’Avignon, où je participais au lancement d’une expérience qui a retenu toute mon attention, un développement connexe du mouvement de la transition que je n'avais pas vu avant."

 

Trouver une alternative aux énergies fossiles et particulièrement du pétrole, est pour lui une urgence. Cela passe par la réduction drastique de notre consommation, par la relocalisation de l’économie, la permaculture, les transports propres, le recyclage...

L’auteur britannique s’est adressé au public de l’Opéra Grand Avignon, à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage. Et si... ? Libérer notre imagination pour créer le futur que nous voulons, est l’intitulé de son nouveau livre paru chez Actes Sud au printemps. Une invitation qui suscite interrogation, réflexion, introspection...

Comment se positionner en tant que citoyen face aux menaces écologiques, aux crises économiques, sociales et sanitaires ? Comment prendre en main l’avenir de nos enfants ? Construire collectivement un ave- nir durable ? L’auteur militant partage ses pratiques et ses convictions pour initier le changement.

Et si... On inventait ensemble des possibles pour de meilleurs lendemains, en nous y mettant tous.